Les enjeux du vieillissement pour la France

Le 12 décembre, le Ministère des affaires sociales et de la santé a signé le Contrat de filière pour la Silver économie, qui consacre la filière industrielle créée en avril 2013.

Mais qu’est-ce que c’est cette Silver économie, dont vous allez entendre parler de plus en plus ?

Il s’agit de l’économie des « cheveux gris », c’est-à-dire de toutes les activités, offres, produits, services etc… destinés aux personnes âgées.

Le vieillissement croissant de la population est une réalité et un défi face auquel est confrontée la France, au même titre que l’Europe et le monde. Selon les prévisions de l’INSEE, en 2040, 31% de la population française aura plus de 60 ans, contre 23% aujourd’hui. Cela aura un fort impact sur l’économie, avec « la hausse des dépenses de santé et de retraite, la baisse de consommation structurelle des plus âgés dans certains secteurs… » (source : http://www.lemarchedesseniors.com/Strategie_Marketing/silver_economy.php).

Toutefois, une population vieillissante n’est pas à considérer comme une menace mais au contraire comme une opportunité pour les entreprises et une source de développement économique : en 2015, 53% de la consommation française sera tirée par les plus de 55 ans.

Le gouvernement français soutient fortement l’essor de la nouvelle filière dédiée aux seniors et, dans le contrat de filière, la Silver économie est définie comme « un ensemble d’activités économiques et industrielles qui bénéficient aux seniors. […] La Silver économie est aussi une opportunité industrielle et économique pour la France : en concourant à la création d’entreprises et d’emplois, en permettant aux sociétés déjà existantes d’accroître leur chiffre d’affaires, et en consolidant toute une filière industrielle. Enfin, la Silver économie permet une avancée significative sur le plan sociétal, en optimisant l’efficience du système de prise en charge de la perte d’autonomie, en renforçant la prévention, et in fine en consacrant aux âgés une place centrale dans notre société ».

Toujours dans le contrat, sont identifiés 11 secteurs industriels:

  • Habitat : domotique, urbanisme, architecture, hébergement collectif, logement adapté (MAD), efficience énergétique… ;
  • Communication : téléphonie mobile, tablettes tactiles, accès internet, réseaux sociaux… ;
  • Transport : transports collectifs mieux adaptés, solution à trouver au « dernier kilomètre »…;
  • E-autonomie : téléassistance active/passive/évoluée, bouquets de services… ;
  • Sécurité : télévigilance, téléassistance, mode de paiement, gestion bureautique… ;
  • Santé : e-sante, nutrition, télémédecine, m-santé… ;
  • Services : service à la personne, portage de repas, assurances… ;
  • Distribution : adaptation du parcours du consommateur, adaptation des packagings… ;
  • Loisir : jeux, fitness, stimulation sensorielle, intergénérationnel… ;
  • Travail : télétravail, formation et soutien des aidants familiaux… ;
  • Tourisme : tourisme des seniors…

Toute organisation (que ce soit une entreprise, une région, un département…) est concernée, dans la mesure où la Silver économie touche l’ensemble des niveaux de l’économie de manière transversale.

Pour en savoir plus sur la Silver économie, téléchargez le contrat de filière :

http://www.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Contrat_Silver_economie-MEP-9-12-2013-v6.pdf 

contrat de filière SE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *